Cyberdépendance

L’usage problématique d’Internet et des nouvelles technologies se traduit par une utilisation persistante et récurrente des technologies ou des moyens de communications offerts par Internet qui engendre des difficultés chez l’individu. La cyberdépendance amène un sentiment de détresse et des problèmes au niveau psychologique, social ou professionnel. (Caplan, 2002; Young, 1998, 2004)

À la Maison l’Alcôve, nous y incluons aussi les jeux vidéo.

 

Pour déterminer si l’usage est un problème ou non, 4 composantes sont importantes à considérer (Block, 2007; Beard et Wolf, 2001) :

  1. Utilisation excessive : à en perdre la notion du temps et à négliger les besoins fondamentaux;
  2. État de manque: sensations désagréables ressenties lorsqu’il y a cessation ou réduction dans la fréquence, la durée ou la quantité (p. ex. tristesse, anxiété, irritabilité, colère ou ennui lorsque l’accès aux technologies est impossible);
  3. Tolérance: besoin d’augmenter les quantités pour obtenir les mêmes effets  (p. ex. heures consacrées à l’activité, besoin d’un meilleur équipement, achat d’applications ou de jeux, etc.);
  4. Conséquences négatives: problèmes relationnels, professionnels ou conjugaux, fatigue, perte de relations significatives, perte d’emploi ou d’occasions d’emploi, de carrière ou d’études, mauvais résultats scolaires, isolement…

Si votre jeune enfant, adolescent ou vous-même vous identifiez à l’une ou plusieurs de ces 4 composantes Maison l’Alcôve pourra très certainement vous aider.

Téléphonez 450-773-7333 ou 1-877-773-7333.